Le président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe a dans son message à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la RDC, appelé la classe politique et dirigeante à un sursaut national.

“Nous en appelons solennellement à un sursaut national, particulièrement de la classe dirigeante et politique, afin de retrouver cette énergie commune qui nous permettra d’oeuvrer résolument ensemble, dans la sincérité, la justice, l’humilité, la tolérance et dans le respect de nos particularités”, a écrit Kamerhe le mardi 30 juin 2020.

Le président de l’UNC a dénoncé le manque de cohésion nationale ayant caractérisé la marche du pays depuis 60 ans.

“Il n’y a pas sûrement des anges à gauche, ni des démons à droite”, a-t-il rappelé en insistant sur l’union nationale de toutes les forces et de toutes les dynamiques, atout indéniable pour l’avancement du pays.

Et d’ajouter : ” Tous guidés par les valeurs spirituelles de l’amour du prochain, notre objectif doit être de conduire notre peuple, frères et soeurs, au rendez-vous avec l’espérance”.

Pour Kamerhe, la RDC demeure véritablement la locomotive pour le développement de l’Afrique subsaharienne et dispose de tous les atouts pour affirmer un leadership moderne, tempéré et visionnaire qui permettra aux talents inexploités et innombrables de transformer ses ressources inégalées en vraie et efficace réponse aux besoins fondamentaux du peuple pour son bien-être et son épanouissement.

Le président de l’UNC et directeur du cabinet du chef de l’État a été condamné le 20 juin 2020 à 20 ans des travaux forcés pour détournement des derniers publics et 15 ans de corruption dans le programme des 100 jours d’urgence volet des maisons préfabriquées.

Jonathan K.