Le cardinal Fridolin Ambongo a dressé un bilan largement négatif le mardi 30 juin 2020, dans son homélie à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la RDC.

“60 ans d’indépendance, le constat est sans appel : nous avons honteusement échoué. Nous n’avons pas été capables de faire du Congo un pays plus beau qu’avant. Nous n’avons pas aidé notre peuple à redresser son front plus que jamais courbé. En tout, nous avons collectivement failli”, a-t-il déclaré.

L’archevêque métropolitain de Kinshasa a par ailleurs invité les Congolais à la responsabilité .

“Ce n’est pas la classe politique qui va aider le pays à sortir de la détresse.

Nous devons sortir de cette mentalité comme on l’entend souvent à la cité : que le Président ou le Gouvernement vienne faire ceci ou cela. Ce sont des comportements irresponsables. C’est le peuple lui-même”a-t-il exigé.

Le cardinal s’est également exprimé aux sujets des 3 propositions de loi sur la réforme de la justice initiée par deux députés nationaux du Front Commun pour le Congo(FCC), la situation sécuritaire, la coalition CAp pour le Changement et FCC.

Jonathan K.