Le décé du président Burundais Pierre Nkurunziza de suite d’une crise cardiaque est annoncé ce mardi 09 juin 2020 par le gouvernement de son pays. Son état de santé s’est détérioré depuis le 08 juin de cette année. Il était interné à l’hôpital du Cinquantenaire de Karusi.
Un deuil national de sept jours à compter de ce mardi est décrété dans le pays.

Agé de 56 ans et au pouvoir depuis 2005, Pierre Nkurunziza avait décidé de ne pas se représenter pour un quatrième mandat, même si la nouvelle Constitution modifiée par référendum le lui permettait.

Le 20 mai, son successeur et dauphin Evariste Ndayishimiye, a été élu pour le remplacer à la tête de ce pays, considéré pauvre et marqué par les conflits interethniques.

Un projet de loi adopté à l’assemblée nationale du Burundi l’avait élèvé au rang de guide suprême du patriotisme. Son mandat devait se terminer au mois d’août 2020.

Marien NLEMVO.