L’alcool peut désormais être vendu du lundi au jeudi en Afrique du Sud uniquement pour la consommation à domicile, d’après BBC Afrique.

L’interdiction de la vente de boisson alcoolisée a été prise au tout début de la pandémie en Afrique du sud.

Il s’était agit selon un officiel à travers cette interdiction de permettre à la police et aux hôpitaux de mieux se concentrer sur la lutte contre le coronavirus.

L’interdiction a été introduite au début des mesures de confinement afin – surtout – de libérer des lits d’hôpitaux. Et aussi pour réduire la violence domestique.

Les médecins et la police affirment que l’interdiction de consommer a eu un impact très significatif, contribuant à une forte baisse des admissions de victimes.

Considéré comme un pays où le taux de crime est le plus élevé sur le continent , la violence alimentée par l’alcool est un énorme problème en Afrique du Sud, surtout le week-end.

L’Afrique du Sud assouplit certaines restrictions de confinement – dans l’espoir de relancer son économie – à un moment où le taux d’infection commence à augmenter.

Ce pays arrive en tête des pays les plus infectés par le coronavirus sur le continent avec plus de 30 000 cas avérés et 643 décès selon les chiffres du centre africain de prévention des contrôles des maladies (Africa CDC). Le pays est également confronté à une grave pénurie de matériel de dépistage.