De nombreuses histoires inquiétantes au sujet d’essais cliniques de vaccins contre les coronavirus réalisés sur des africains circulent.

Cependant, les scientifiques affirment qu’il est vital que les Africains participent à ces essais. Selon eux, une absence de participation de l’Afrique pourrait compromettre les efforts déployés pour trouver un vaccin qui fonctionne dans le monde entier – et pas seulement pour les pays riches.

En mars, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé un “essai de solidarité” mondial visant à trouver des traitements prometteurs contre la Covid-19, la maladie respiratoire causée par le coronavirus.

Comme il n’existe pas encore de remède connu, un vaccin efficace jouerait un rôle essentiel dans la prévention et le contrôle de la pandémie, selon l’OMS.

Le vaccin aiderait le système immunitaire des populations à combattre le virus, les empêchant ainsi de tomber malades.

Un vaccin anti-Covid-19 permettrait de lever les mesures de confinement de manière plus sûre et de réduire les mesures de distanciation sociale.

Jusqu’à présent, un essai de vaccin a commencé en Afrique du Sud – et un autre est en attente d’approbation au Kenya.

Pourtant, la question a fait l’objet de controverses.

Et bien que l’opposition à toute forme de vaccination ne soit pas nouvelle, le débat actuel en Afrique est centré autour du racisme.

Source: BBC Afrique.