Le président du parlement ghanéen, Professeur Aaron Mike Oquaye, a ordonné que tous les 275 députés de la Chambre et le personnel du service parlementaire soient testés au Covis-19.

Cette ordonnance fait partie des mesures mises en place par la Commission des services parlementaires pour s’assurer que le virus ne se propage pas dans l’Assemblée nationale.

Par cet appel aux députés à se faire tester, Professeur Oquaye a exhorté ses collègues législateurs à se voir comme des soldats au front et à montrer la voie à suivre dans la lutte contre la Covid-19. C’était ce mardi à Accra à l’ occasion de la reprise de la deuxième séance de la quatrième session de la septième législature.

Pour cette ordonnance, le président du parlement ghanéen a déclaré qu’« en plus d’observer les protocoles établis, j’ai demandé au greffier et aux médecins du parlement de procéder immédiatement à des tests pour tous les honorables députés et membres du personnel du service parlementaire de Covid-19 ».

En l’absence pur l’heure de remède contre le coronavirus, Professeur Oquaye a insisté sur le respect des mesures barrières établies afin de freiner la propagation de la maladie. Il a rappelé que certaines de ces mesures sont le lavage et le nettoyage des mains avec du papier jetable propre, l’utilisation de désinfectants pour les mains, le port de masques et l’observation de la distance sociale.

Koaci.