In Memoriam de l’Ir Papy Cisuaka.

Pour comprendre la honte des MOTS à mon égard, merci de bien regarder ces 2 visages.
Qui d’entre ces MOTS peut se présenter pour que j’explique à cet enfant (de l’âge de mon fils) que son Papa ne reviendra plus.
Que sa République l’a tuée, que les chiens censés le protéger l’ont abattu, QUI?

Depuis leur forfait, les loups ont braqué des MOTS comme: BANDIT, PILLEUR, VOYOU, DROGUÉ,etc… pour justifier l’innomable.
Toi, tu n’étais rien de cela…
Voici les MOTS que tes ex collègues de l’IBTP ont écrit depuis 3jours: PRÉSIDENT, MENEUR, INGÉNIEUR, PÈRE …
je ne t’ai pas connu, peut être qu’un de mes titre t’avait accompagné un jour.

Depuis ton départ, nos soit disant « guides » (politiciens »Loups ») se rejettent la responsabilité, pire ils ont fait de toi un chiffre.
La fameuse communauté internationale qui navigue au vent de ses intérêts, avec tous nos acteurs politiques « loups » en poches, appelle les 2 parties à la retenue, à éviter la violence, mieux à dialoguer inclusivement (en nous excluant comme d’habitude)…La vielle rhétorique.

Ce pour tes amis et ta famille que tu as encore un nom, que ta perte possede une dimension.
Je n’ai pas des MOTS pour décrire les questions de ton fils au réveil, je ne peux que les imaginer.

Ce 19.09 tu n’es pas sorti avec un téléphone pour te mettre en scène, tu n’as pas demandé à un ami de te prendre en photo pour faire la com Facebook, non, tu es juste sorti.
J’espère qu’on t’enveloppera avec le drapeau de la République et qu’on donnera un à ton fils.

Tu as été plus courageux que mes MOTS, tu as fais face aux chiens, au final aucun des loups ne veut assumer.
De héros à martyr, je ne sais lequel te correspond.
Tu comprend peut être mieux la honte des MOTS à mon égard. ..
En face de ces chiens, c’était toi le soldat. ..va en paix, tu es mort sur un champ de bataille.
Le combat continue.

Pour Mr l’ingénieur Papy Cisuaka, une victime parmi beaucoup du 19 et 20.09.2016

Lexxus Legal / Africa243

In this article