Madagascar, qui compte quelque 304 cas de personnes détectées positives au Coronavirus, vient d’annoncer son premier décès dû au Covid-19.

C’est près de deux mois après le premier cas détecté positif au Coronavirus que la Grande Île a annoncé son premier décès lié à la pandémie. L’information a été donnée ce dimanche 17 mai 2020. A ce jour, les informations font état de 304 cas de Coronavirus à Madagascar.

La personne décédée est un gardien de parking, qui a rendu l’âme de coronavirus dans les structures sanitaires de ce pays d’Afrique Australe. L’homme, selon les informations données par les autorités malagasy, est âgé de 57 ans est décédé du Covid-19 à Toamasina, le samedi soir.

Les précisions du Professeur Hanta Vololontiana, porte-parole du centre de commandement opérationnel anti-Covid-19, font état de comorbidité ayant emporté le patient, qui souffrait également de diabète et d’hypertension artérielle.

Rappelons que Madagascar dispose d’un remède, à base d’Artemisia, qui a été présenté par le Président Andry Rajoelina, qui le dit efficace en prophylaxie comme en thérapie contre la maladie à Coronavirus. Un remède déconseillé par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Cette mise en garde de l’OMS n’a pas découragé les autorités sanitaires malgaches, qui poursuivent le traitement des malades avec ce remède, le Covid-Organics. D’ailleurs, le chef de l’Etat malgache a défendu l’efficacité de ce produit et pointe du doigt l’OMS à qui il reproche de se monter réfractaire au Covid-Organics cque le produit « vient d’Afrique ».

L’OMS a mis en garde les dirigeants africains contre la tentation de promouvoir et d’utiliser le remède malgache sans tests scientifiques. Pour le moment, le Sénégal a envoyé le Covid-Organics en laboratoire pour que le produit soit testé par les scientifiques sénégalais, comme le préconise l’OMS.