Resté longtemps dans la logique de contestation des résultats de la présidentielle du 30 décembre 2018 en RDCongo, le candidat malheureux, Martin Fayulu accorde son pardon par rapport à tout ce qui s’est passé. Il dit avoir oublié le passé et se tourne vers l’avenir. L’opposant met en exergue ses valeurs chrétiennes.

Depuis l’étranger où il séjourne, le porte-étendard de Lamuka lors desdits scrutins l’a souligné lors d’un entretien avec la presse le samedi 4 juillet 2020 .

“Un chrétien a deux valeurs seulement : la première, c’est l’amour et la deuxième c’est le pardon. Moi j’ai pardonné, maintenant je ne vais pas rester dans le passé, je suis dans l’avenir. Que faire dans l’avenir? La proposition est sur la table”, a déclaré Martin Fayulu, précisant par ailleurs que le problème réside au niveau de ceux qui ne veulent pas reconnaître qu’ils ont volé les résultats des élections.

Ne reconnaissant toujours pas la victoire de Félix Tshisekedi, ce membre du présidium de Lamuka s’est toujours considéré comme le président élu lors de derniers scrutins au Congo-Kinshasa.

Félix ILUNGA.