La RDC a débuté mardi 19 mai le rapatriement des Congolais qui étaient bloqués en Afrique du Sud à cause des restrictions des vols consécutives à la pandémie du Coronavirus. Selon l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud, Ben M’poko, plus de quatre cents personnes ont été identifiées. Parmi ces Congolais, il y avait ceux qui étaient en mission de service, en vacances ou encore en soins médicaux au pays de Nelson Mandela.

L’ambassadeur de la RDC en RSA précise que le vol transportant le premier groupe des Congolais sur le trois programmés, a quitté l’Afrique du Sud ce mardi à midi, à destination de Lubumbashi, avant de poursuivre son trajet jusqu’à Kinshasa. Chaque groupe est constitué de 160 personnes, hommes, femmes et enfant. Ces Congolais sont tous pris en charge par le gouvernement central, qui a organisé cette évacuation.

Des mesures sécuritaires ont été prises par les autorités sanitaires de deux pays, en harmonie avec les voyageurs, rassure l’ambassadeur M’Poko.

Plusieurs critères, entre autres avoir un billet d’avion, ont permis à l’ambassade d’identifier et de faire la différence entre les résidents permanents et les Congolais qui effectuaient un court séjour en Afrique du Sud. Seuls ces derniers ont droit au rapatriement en RDC.

Source:Radio Okapi.