C’est dans la matinée de jeudi 03 septembre 2020 que le Vice-ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Didier Budimbu est arrivé à Rubaya, dans le territoire de MASISI au Nord-Kivu. Didier Budimbu est porteur d’un message de compassion du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, et le Gouvernement de la République, aux parents des deux écoliers tués le dernier jour de la passation du Test National de Fin d’Etudes Primaires (TENAFEP) au centre Ngoyi du groupement Nyamaboko 1, dans le territoire de Masisi.

La tragédie a affecté tout le pays et en particulier le Chef de l’Etat et le Gouvernement, a indiqué le numéro 2 de l’EPST. Sa présence à Masisi constitue un soulagement pour les familles éplorés.
Didier Budimbu Ntubuanga n’a pas manqué d’encourager les candidats finalistes et toute la représentation du ministère, assurant que tout est mis en œuvre pour mettre la main sur les auteurs de ce massacre.
À la même occasion, l’homme qui veille aux grains a distribué des kits sanitaires tels que: masques de protection et des gels hydro alcooliques dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Le ministre provincial de l’Administration du territoire au Nord-Kivu, Jean-Bosco Sebishimbo et la ministre provinciale en charge de l’éducation nationale Prisca Luanda KAMALA qui ont accompagné Didier Budimbu ont affirmé que des efforts sont déployés pour mettre hors d’état de nuire les inciviques responsables de cette tuerie.
Il sied de noter que la population de MASISI a remercié vivement le vice-ministre Me Didier Budimbu Ntubuanga ainsi que le gouvernement en précisant que c’est la toute première fois qu’un ministre national brave la peur pour se rendre à Masisi.