Dans son discours à la nation Martin Fayulu, qui se considère président “élu”, de la RDC, a estimé que le 02 août doit être une journée de commémoration du génocide congolais.

“En ce jour mémorable du 30 juin, jour du 60e anniversaire de l’indépendance , je déclare solonellement la date du 02 août doit être la journée de commémoration du génocide du peuple congolais”, a-t-il déclaré.

Le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDE), invite donc les Congolais le 02 août de cette année, à sortir les rameaux du deuil et de pleurer les martyrs du pays.

“À partir d’aujourd’hui, le 02 août doit être la date qui symbolise notre volonté de reconnaître le calvaire subi par notre peuple, le 02 août la date d’expression de la révolte d’un peuple, qui refuse que son pays soit occupé, balkaniser c’est-à-dire couper en morceaux”, a-t-il ajouté.

Jonathan K.