Le Président Félix Antoine Tshisekedi a rappelé aux membres du gouvernement au cours du conseil des ministres de vendredi 21 Août 2020, l’urgence à débloquer le montant de cinq millions de dollars américains, pour permettre la relance de la Societé minière de Bakwanga (MIBA).

Constatant que la MIBA n’a plus jamais profité des revenus de la Société Anhui-Congo d’Investissement Minier (SACIM) qui exploite le gisement diamantifère de Tshibwe en territoire de MIABI, dans le cadre d’un partenariat à parts égales entre le partenaire chinois et l’Etat congolais, le Président Félix Tshisekedi a instruit le ministre du portefeuille de diligenter un audit sur la SACIM”, informe le Porte parole du gouvernement, Jolino Makelele.

Selon le compte rendu du conseil des ministres, le but de cet audit est de dégager clairement les droits et obligations des parties et d’organiser dans le meilleur délai la transformation de cette société en Société anonyme comme cela est prévu dans l’accord de partenariat entre parties et cela dans le but de doter la SACIM d’un Conseil d’administration qui donnera des orientations sur la gestion sociale et la contrôler.

La minière de Bakwanga, cette entreprise publique productrice de diamant industrieljadis fleuron de l’économie nationale de la RDC, a perdu de son éclat depuis plusieurs années.
Les travailleurs de cette société basée à Mbuji-Mayi sont frappés par des arriérés des salaires.

Marien NLEMVO