RDC : Joseph Kabila Kabange « le cap vers des élections crédibles, transparentes et apaisées est définitivement fixé ».

Le président Joseph Kabila s’est finalement exprimé, samedi 23 septembre, devant l’Assemblée générale de l’ONU. Le chef de l’Etat congolais a martelé sur le strict respect de la souveraineté de son pays. Il invite les amis sincères de la RDC de les accompagner dans différents défis de développement, une manière pour lui de manifester sa réprobation aux néocolonialistes et impérialistes.

Il était prévu dans le programme de l’ONU, mais son arrivée a été annoncée à la toute dernière minute et alors que la réunion sur la RDC avait eu lieu le mardi 19 septembre. Joseph Kabila a également abordé la situation sécuritaire en RDC, tout en se félicitant de l’amélioration.

« Nous avons inversé la tendance dangereuse de la situation sécuritaire au centre du pays avec comme résultat une amélioration très significative de la situation », a déclaré le chef d’Etat.

Joseph Kabila Kabange a  J’affirmé que le cap vers des élections crédibles, transparentes et apaisées est définitivement fixé en république démocratique du Congo, alors que l’ONU insiste pour qu’il respecte la date butoir du 31 décembre 2017, le secrétaire général Antonio Guterres le lui a rappelé lors de leur entretien bilatéral.

Il sied de noter que, Joseph Kabila a aussi rencontré très discrètement le Premier ministre belge Charles Michel, la procureure de la Cour pénale internationale Fatou Bensouda et le président guinéen Alpha Condé.

Merveille Lundula Dikoma

 

In this article