Acquitté par le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe ce lundi 24 août 2020, le responsable de l’église assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK), quitte ce mardi matin Le Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa (CPRK), aussi appelée prison centrale de Makala.

“Enfin, l’évêque Mukuna est acquitté et sort bientôt de la prison. La justice a rétabli la vérité.
La libération de l’évêque Mukuna n’est pas une victoire de l’éveil patriotique sur ceux qui n’avaient pas compris le sens de son combat,c’est une victoire qui appartient à tous ceux qui veulent que le Congo avance. La joie qui sort de partout au Congo est un signe positif”, a Twitter Jean-Claude Katende, vice président du mouvement citoyen «eveil patriotique », piloté par Mukuna.

L’évêque des assemblées chrétienne de Kinshasa va retrouver ses fidèles ce Mardi 25 Août 2020

“ Pascal Mukuna devrait quitter Makala ce lundi, mais nous avons connu un retard administratif. La décision nous a été communiquée à 17 heures. L’évêque Mukuna quitte alors la prison centrale de Makala ce mardi matin”, explique pour sa part l’autre avocat sur la radio top Congo, Me Willy Kasongo.

Arrêté depuis mai dernier à la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe pour viol, rétention illicite des documents et menaces de mort à l’encontre de Mamie Tshibola, veuve de son défunt collaborateur Kantshia.

Le président du Football club Renaissance, Pascal Mukuna n’a cessé de clamer son innocence depuis son arrestation.

Marien NLEMVO