Pour la secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC) , Eve Bazaïba, l’UDPS serait à la base de cet acte et cherche les voies et moyens pour bousiller l’affaire en rapport avec son président a.i Jean Marc Kabund.

” Conséquence d’une dictature déguisée. Hier soir Simon Mpiana a été confronté à ses collègues qui ont confirmé que c’est bel et bien lui qui avait signé. Pour bousiller l’affaire on arrête l’hon. JJ Mamba.
Pourquoi l’UDPS n’aime pas la contradiction? ” écrit-elle sur son compte tweeter.

MLC déplore cependant la manière dont Jean Jacques Mamba a été arrêté ce samedi à Kinshasa, lui initiateur de la pétition devant conduire à la déchéance de Jean Marc Kabund comme vice-président de l’assemblée nationale.