RDC : le parti politique Orange dit non à toute démarche visant à organiser un autre dialogue en RDC.

Ce parti chér à Fiyou NDONDOBOMI rejette toute idée d’un troisième dialogue qu’il juge inopportun et inapproprié, et réitéré  sa fidélité  à l’accord politique signé sous l’égide de la CENCO. Dans une conférence de presse tenue c’est Jeudi 21 septembre, le secrétaire général de ce parti de l’opposition membre du rassemblement Limete, a invité la commission électorale nationale indépendante à publier le calendrier  électoral pour des élections présidentielle et législative, à organisées au plus tard à la fin de cette année.

Il sied de noter que, ce parti a promis d’aligner les candidats à tous les niveaux aux prochaines élections, et a  tiré la sonnette d’alarme sur l’échéance de la légitimité consensuelle de toutes les institutions qui prendra fin au 31 décembre 2017, conformement à l’accord de la saint sylvestre.

Patrick WADIO/ Merveille Lundula Dikoma

In this article