Pas de panique, le VPM KANKONDE n’a fait que rappeler sa lettre du 28 juillet 2019 renvoyant les parties à régler le problème de leadership, lequel problème avait trouvé son issu dans les démarches judiciaires menées par les sociétaires du regroupement !

Pour les élus AFDC-A , Néné Ilunga Nkulu est la seul leader du regroupement Afdc-A qui a été créé pour le besoin de la majorité du FCC au parlement et donc quitter le FCC signifiait tous simplement quitter le regroupement, nous dit Assani Kabina.

Le sénateur Lukwebo ne pouvant plus représenter l’AFDC-A auprès du FCC, puisqu’exclu, «il n’a qu’à se contenter d’être Président national statutaire du parti Afdc.»
On devrait aussi rappeler qu’il avait été désavoué par les membres du regroupement (la majorité) parce qu’il avait violé le protocole d’accord créant L’Afdc-A, raconte t’on du côté des élus de Néné Ilunga Nkulu.

«Donc nous disons qu’il n’y a pas dédoublement de l’afdc-A et que le sénateur Bahati Lukwebo puisse revenir à la raison. La porte du regroupement est ouverte.» déclare Assani Kabina président du groupe parlementaire Afdc-A à l’Assemblee Nationale qui poursuit « Néné Ilunga Nkulu a la confiance de la majorité des élus de ce regroupement, elle est la seule à représenter l’afdc-A devant les instances judiciaires et au près du FCC.»

Thierry BWONGO