C’est ce samedi 11 juillet 2020 que le Vice-premier ministre de la Justice a déposé sa lettre de démission auprès du Premier ministre, Sylvestre Ilunga.

“Je ne sais si je dois dire que, je n’ai pas démérité. Mais très humblement, je pars du gouvernement avec la conviction que, mon action au sein du ministère de la justice, a apporté une pierre à l’édifice de la consolidation de l’état de droit dans notre pays”, a déclaré Célestin Tunda Ya Kasende après sa démission.

Il a en outre, remercié Félix Tshisekedi, président de la République pour la confiance placée en lui.

La démission de Célestin Tunda, de la famille politique du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, était déjà très attendue puisqu’il ne participait plus au Conseil des ministres sur ordre du président de la République.

Interpellé, le ministre de la justice avait transmis les avis du gouvernement à l’Assemblée nationale au sujet des trois propositions de loi des députés nationaux Minaku et Sakata relatif à la réforme de la justice.

Son acte avait créé un incident au conseil des ministres suscitant ainsi une nouvelle vague de tension entre son camp politique et celui du Cap pour le Changement (CACH).

Nommé le 03 septembre 2019, c’est la 1ère démission au sein du gouvernement de coalition Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Jonathan K.