Le général John Numbi, sous sanction des États-Unis n’a pas été reconduit à son poste d’inspecteur général des Forces armées de la République (FARDC) et n’occupe aucune fonction dans le remaniement opéré ce vendredi 17 juillet 2020.

Il a été remplacé par Gabriel Amisi, promu également “Général d’armée”.

Une décision saluée par le secrétaire par le sous-secrétaire d’État des USA aux affaires africaines Tibor Nagy.

“Nous nous réjouissons que le général John Numbi, sanctionné par les États-Unis, ne soit plus à son poste.  Les États-Unis soutiennent l’engagement du président Tshisekedi à améliorer les droits de l’homme et à professionnaliser les FARDC”, a-t-il écrit sur twitter.

Jonathan K.