Jadon Sancho, Achraf Hakimi (Dortmund), Weston McKennie (Schalke 04) et Marcus Thuram (Mönchengladbach) ont tous à leur manière rendu hommage à George Floyd, décédé après avoir été victime de violences policières aux Etats-Unis.

Une attitude unanimement saluée… ou presque. Leurs gestes de soutien pourraient, en effet, être sanctionnés. Selon divers médias, la fédération allemande va étudier l’éventualité d’une sanction dans les prochains jours.

Jadon Sancho a déjà été averti d’un carton jaune par l’arbitre pour avoir enlevé son maillot après son but contre Paderborn. Comme ses trois collègues, il pourrait être visé par une sanction de la DFB. Sancho et Hakimi ont exhibé un t-shirt frappé du slogan “justice for George Floyd”, McKennie a écrit le nom de l’Américain sur son brassard et le fils de Lilian a mis en genou à terre, copiant le geste de Colin Kaepernick.

On peut s’interroger sur le bien-fondé d’une telle sanction tant la cause défendue est noble.

Dès lors sur quelle base les joueurs pourraient-ils être poursuivis ? Une règle de la FIFA – la loi 4.5 – interdit depuis 2014 d’afficher des slogans et des déclarations (politiques, religieuses ou autres) sur les équipements. La nature de la “punition” est par contre laissée à la discrétion de chaque fédération.

RTBF.