Now Reading
Chine-Afrique : Pékin débloquera 60 milliards de dollars en faveur du développement économique de l’Afrique.

Chine-Afrique : Pékin débloquera 60 milliards de dollars en faveur du développement économique de l’Afrique.

A l’ouverture du Forum de coopération entre l’Afrique et la chine (FOCAC)ce lundi 03 septembre 2018 , le président chinois, Xi Jinping a fait la promesse d’octroyer 60 milliards de dollars américains supplémentaires aux pays africains.

Cet appui financier de la Chine prévoit notamment 15 milliards de dollars « d’aide gratuite et de prêts sans intérêts », a expliqué Xi Jinping.

Dans cette enveloppe des 60 milliards de dollars, figurent des lignes de crédit de 20 milliards de dollars. Deux fonds, consacrés au financement du développement et au financement des importations de biens africains, seront également établis, d’un montant cumulé de 15 milliards de dollars.

Enfin, les entreprises chinoises seront encouragées à investir au moins 10 milliards de dollars en Afrique au cours des trois prochaines années.

Lors de ce grand Forum, Xi Jinping a également annoncé l’annulation d’une partie de la dette, arrivant à maturité cette année, des pays les moins développés, enclavés ou insulaires, du continent africain sans précision de date et la liste des pays visés.

« La Chine n’interfère pas dans les affaires intérieures de l’Afrique et n’impose pas sa propre volonté à l’Afrique. Nous apprécions le partage d’expérience de développement et le soutien que nous pouvons offrir au rajeunissement et à la prospérité de l’Afrique », a-t-il précisé.

See Also

Le président chinois s’est montré inquiét suite aux reproches permanentes visant l’aide de Pékin aux pays en développement.
En effet, la Chine a investi plusieurs milliards de dollars en Afrique précisément dans le secteur des infrastructures. Des prêts qui ont grossi l’endettement de ces pays et a crée une dépendance vis-à-vis de Pékin.

D’après le Fonds monétaire international (FMI) le cas de Djibouti est illustratif. Sa dette publique extérieure a bondi de 50 à 85% du PIB en deux ans en raison des créances dues à l’Exim Bank, cette institution étatique chinoise .
Selon les dernières évaluations de l’institut américain The China Africa Research Initiative (CARI), c’est environ 132 milliards de dollars américains de dettes que l’Afrique a contractées depuis vingt ans auprès de Pékin.

Ange Makadi Ngoy

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

© AFRICA243. tous droits réservés. Times Media Global

Scroll To Top