Now Reading
Kinshasa-Médias : Des journalistes sensibilisés à travailler avec professionalisme et respect de la déontologie pour lutter contre la désinformation

Kinshasa-Médias : Des journalistes sensibilisés à travailler avec professionalisme et respect de la déontologie pour lutter contre la désinformation

Au cours d’un café de presse organisé jeudi 02 mai 2019 par Internews, Tito Ndombi président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) a sensibilisé les professionnels des médias à faire un travail dans les règles et dans le respect de la déontologie pour lutter contre la désinformation.

Pour Tito Ndombi, le CSAC ne régule pas les réseaux sociaux faute des lois en la matière et la régulation des médias en ligne et traditionnels (Radio, télévision et presse écrite) se fait après avoir constaté des dérives. Le travail préventif est la sensibilastion des journalistes à exercer correctement la profession.

« Les journalistes sont les premiers remparts des fausses informations. Il faut les sensibliser à faire un travail dans les règles et dans le respect de la déontologie de la profession journalistique. Puisque la déontologie est le socle de la profession avant même la loi. Il faut un travail professionnel. Ils peuvent s’organiser en plateforme pour détecter les fausses informations », a-t-il proposé.

Selon le président du CSAC, la diffusion d’une mauvaise information en période électorale peut détruire une carrière professionnelle et une notoriété.

« C’est pourquoi nous insistons que les journalistes doivent vérifier ce qu’ils disent soient vrais et s’assurer que la source qui donne l’information est sûre pour ne pas nuire. J’insiste ici que je prends des fausses informations comme des fakenews, diffusés délibérement avec l’intention de nuire », a-t-il ajouté.

Pour Obul Okwes spécialiste en communication à l’institut facultaire des sciences de l’information et de la Communication (IFASIC), il est regrettable que les journalistes soient cités comme auteur de la désinformation.

Il appelle les professionnels des médias à mettre du sérieux et de la rigueur dans le traitement des nouvelles.

Au-déla, il insiste pour que l’éducation aux médias soient donnée au grand public en vue de leur permettre de développer un esprit critique face aux différentes informations livrées.

See Also

Ce café presse tenu en marge de la journée mondiale de la liberté de presse célébrée chaque 03 mai a eu pour thème « le journalisme et Élections en temps de désinformation ».

Le président de l’association des médias en ligne de la RDC (MILRDC) Israel Mutala a aussi contribué à cet échange.

Ange Makadi Ngoy

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

© AFRICA243. tous droits réservés. Times Media Global

Scroll To Top